Accueil > Baromètre e-shopper

Baromètre
E-shopper

Découvrez les habitudes d'achat en ligne en Europe

 

 

 

#eBarometer

Le baromètre e-shopper de DPDgroup constitue une étude approfondie sur le e-commerce. Entre les catégories de produits, le profil des e-acheteurs ou bien encore le cross-border, les tendances et comportements des e-acheteurs européens sont passés au crible.

Chrono medical


Les catégories de produits plébiscitées des e-acheteurs

Acheter en ligne n’est plus une exception. Cela fait désormais partie intégrante du mode de vie des consommateurs. Toutes les catégories de produits sont concernées par le e-commerce. Certaines demeurent plus populaires que d’autres (la mode, les chaussures, la beauté & santé), tandis que d’autres connaissent une progression significative. Tel est le cas des aliments frais et boissons plébiscités par 16% des e-acheteurs. Cette catégorie de produits représente même 10% du volume d’achat des e-acheteurs réguliers. France, Allemagne, Pologne et Belgique montrent une évolution incontestable sur ces produits. Pour des catégories comme le petit ameublement, le petit électroménager et les produits high-tech, le potentiel de développement semble évident.


Le succès du smartphone pour les achats en ligne

Force est de constater que les avancées technologies influencent grandement la manière de consommer des e-acheteurs. L’engouement du smartphone pour les achats en ligne le prouve. Appareil le plus utilisé après l’ordinateur portable, il connaît un succès auprès des Millenials (18-34 ans) en particulier. Son utilisation apparaît en nette hausse dans des pays tels que la Lettonie et la Lituanie. Un achat sur smartphone est réalisé via une application par 28% des e-acheteurs. Le navigateur internet n’est pas en reste avec une utilisation par 72% d’entre eux. Proposer un site internet responsive adapté à tous les appareils devient nécessaire. Cela constitue en effet un critère d’achat important pour les e-acheteurs.
Chrono medical
Chrono medical


Un nouveau profil d’acheteur exigeant

Ces nouveaux e-acheteurs réalisent leurs commandes en ligne depuis moins de deux ans. 50% sont des acheteurs réguliers et 66% ont déjà réalisé des achats sur des sites internet étrangers. La plupart Millenials (69%), jouent un rôle primordial dans le dynamisme du marché. Plus exigeants que les e-acheteurs avec plus d’ancienneté, ils sont adeptes des réseaux sociaux et y sont très présents. Les Millenials sont attentifs aux recommandations, à la réputation et apprécient les programmes de fidélisation. Ces 18-34 ans ont aussi tendance à retourner leurs achats. La simplicité des achats et des retours, la sécurité de paiement et la protection des données personnels constituent pour eux des critères essentiels pour un achat en ligne. Ce nouveau profil d’e-acheteur représente une cible importante dans le développement du e-commerce. D’où la nécessité de proposer une expérience d’achat irréprochable.


Les retours : une opportunité à ne pas manquer

Le e-commerce implique nécessairement d’envisager le retour de produit quel qu’il soit. Les dernières tendances mettent l’accent sur l’augmentation des retours. Elle concerne tous les pays et toutes les catégories de produits. Au global, un achat sur dix est retourné. Cette attitude de l’e-acheteur doit être considérée comme une expérience d’achat et non comme une insatisfaction du consommateur. Il s’agit là d’une réelle opportunité pour les e-commerçants. Simplifier le processus de retour des achats effectués en ligne, c’est aussi simplifier le processus d’achat. Gagner en efficacité, répondre aux exigences des e-acheteurs et améliorer la e-réputation du site internet demeurent des enjeux cruciaux. Une expérience de retour facile se veut synonyme de fidélisation pour les e-acheteurs en général et les nouveaux acheteurs en particulier.
Chrono medical
Chrono medical


La progression croissante du e-commerce à l’international et en Europe

Le e-commerce cross-border poursuit sa progression. Les e-acheteurs cross-border effectuent 20% de leurs achats sur des sites étrangers. L’année 2018 montre une nette hausse par rapport à 2017. De plus, les e-acheteurs n’ayant pas encore réalisé d’achats à l’international l’envisagent. Leur objectif : trouver de meilleures offres ou acheter des produits non disponibles au niveau local. Le phénomène cross-border touche aujourd’hui toutes les catégories de produits et principalement la mode, les chaussures, le high-tech, la beauté & santé.
L’Europe n’est pas en reste avec une activité dynamique de la part des e-acheteurs. Excepté la Russie et la Roumanie, les pays européens voient affluer de nouveaux acheteurs réguliers qui stimulent la croissance globale des achats en ligne. Ils représentent dans chaque pays 84% à 88% des achats. Il est à noter que l’ancienneté des e-acheteurs est étroitement liée au développement du marché européen.

Infographies baromètre e-shopper